Conception et fabrication d'escalier font partie de nos compétences!

Un escalier doit répondre à des critères qui en feront un escalier " dit confortable" c'est à dire facile à monter et à descendre.

Nous avons tous emprunté des escaliers périlleux pour ne pas dire "casse g-----" où il vaut mieux regarder ses pieds afin de ne pas se retrouver en bas plus vite que prévu, voir pire!

Des paramètres sont incontournables : la hauteur des marches et le giron sur la ligne de foulée.


Un peu de vocabulaire pour comprendre:


1-/ Mais qu'est-ce le giron? Le giron correspond à la largeur (profondeur) de la marche ou plus exactement la distance entre le nez de la marche à l'aplomb du nez de la marche supérieure.


Si l'escalier n'a pas de nez de marche débordant, le giron correspond à la largeur (profondeur) de la marche.


2-/ L'emmarchement: C'est tout simplement la largeur de l'escalier


3-/ La trémie: Ouverture permettant le passage de l'escalier à l'arrivée (palier d'arrivée).


4/- La palier: Partie plate à l'arrivée de l'escalier. Il existe aussi les paliers intermédiaires. Vous avez tous emprunté l'escalier de service plutôt que l’ascenseur pour monter dans les étages d'un immeuble. L'escalier est aussi composé: une première volée


5/- La contremarche: Partie verticale qui obstrue le vide entre 2 marches. Pour autant l'escalier peut se faire sans contremarche. L'esthétique est alors plus légère.

Mais tout choix comporte des avantages et des inconvénients que nous vous aiderons à mesurer pour prendre votre décision.


6/- Le limon: Pièce de bois qui sert à fixer les marches. Le limon est fixé ensuite sur le mur lorsque le escalier est dans une cage d'escalier.



7/- La crémaillère: Lorsque le limon est découpé de façon à suivre les marches, il se dénomme alors crémaillère.


8/- les marches balancées: Marches où le giron n'est pas constant sur l'emmarchement.







24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout